EZIN GELDIL’Ezin Geldi

“Qu’on ne peut arrêter”


Mais qu’est-ce que c’est que ça? L’ezi… quoi? C’est autour d’un café par une après-midi d’automne qu’est née l’idée. Entre sportifs un peu fous fous, on se demande quelle épreuve va être tentée pour la nouvelle année. Plusieurs ultra trail mythiques sont évoqués mais voilà, se faire plaisir, dépasser ses limites, cela demande 2 paramètres importants : le temps et l’argent. Mes congés me seront-ils accordés à cette période ? Mon cœur, on fera un peu moins de resto, il faut économiser pour partir!

Et puis, une petite voix s’élève dans l’assemblée amicale : “et dire que l’on a tout au Pays Basque”. Cette phrase nous laisse sans un mot quelques secondes. Nous nous regardons tous avec des airs interrogateurs. Parfois les choses évidentes sont celles qui se voient le moins. Alors, on réfléchit, on imagine, on planifie, on s’inspire et … on crée cette épreuve qui n’existe pas en France et tant qu’à faire, on double les distances !  L’océan, la montagne, la campagne… seule une terre basque peut nous donner un tel paradis. Alors, pourquoi partir à l’autre bout du monde pour réaliser une épreuve “Extrême”. Ainsi, est né le double “ironman”.

“Ezin Geldi” [essïn gueldi], le nom de l’épreuve, a été trouvé par notre amie Julie qui connaît bien notre aventurier. Attachés à la culture basque, nous nous devions de donner à cette épreuve un nom local. Après avoir traduit plusieurs noms, notre cœur s’est arrêté sur Ezin Geldi. “Qu’on ne peut arrêter”… et oui Gwénaël, une idée en cache toujours une autre! Pour dépasser ses limites, toujours à la recherche du bonheur.

C’est décidé, le samedi 18 juin 2016 Gwénaël prendra le départ de SON épreuve. Famille et amis mettent la main à la patte pour les encouragements, l’organisation…

C’est à bord de l’Ordagna, un superbe bateau de pêche,  traditionnel en bois de 35 ans que Gwénaël prendra le départ. Pierre Courtiau son capitaine larguera notre aventurier près des Jumeaux à Hendaye à 5 heures du matin. Depuis la mer, la côte basque est à couper le souffle surtout lors du lever du soleil, La Rhune, les 3 couronnes, le Mondarrain… se détachent en arrière plan, les villages formés par les maisons blanches, imposantes, ont l’air de veiller depuis des siècles sur cette immensité bleue.  Mais notre futur héros aura les yeux rivés davantages sur ses palmes, ses lunettes sur le bleu profond dans lequel il devra plonger et rester quelques heures à lutter contre les vagues et surtout contre lui-même. Un bateau de plaisance, avec à son bord famille et amis, l’accompagnera et assurera sa sécurité. Un paddel dirigé par Matthieu Rossé à l’aise comme un poisson (ou comme une grenouille) dans l’eau sera positionné à quelques mètres devant lui ;  d’une part pour l’aider à garder le bon cap et d’autre part pour l’assister au plus vite si besoin. Après 3 à 4 heures de palmage, les lèvres certainement  agressées par l’eau salée et les doigts fripés, une bonne douche à proximité de la digue au chevaux fera la transition pour la suite de l’épreuve à vélo.

Et c’est parti pour 360 kms de vélo, longeant au départ la côte, cette fois-ci sur Terre bien évidemment, gravir et descendre des cols, des montagnes, des collines, traverser des villages,  franchir la frontière pour profiter des paysages du Pays Basque espagnol. Du moins, vous, qui allez le suivre grâce au “suivi-live” car Gwénaël en profitera peut être un peu moins… Il faudra appuyer sur les pédales ! Aller au bout, dépasser ses limites et trouver le bonheur malgré la difficulté.

Justement dans cette difficulté, Sylvain Dupont un “très gros rouleur” comme on dit dans le milieu, t’accompagnera pour avaler tous ces kilomètres. Fort de ses expériences, de sa technique et adorant partager sa passion, il n’a pas hésité une seconde à répondre présent pour être à tes côtés tout au long de ce parcours de folie. Vous allez en voir du pays!

Elisabeth, sa compagne, se chargera du ravitaillement et de l’assistance tout au long du parcours, jour et nuit. Le coffre de la voiture entièrement rempli par des caisses  contenant des changes, des kits anti-crevaison, la pharmacie, des vivres avec “le menu préféré de l’aventurier” : pâtes, patates et fromage : goûtés et approuvés à plusieurs reprises sur d’autres épreuves, et enfin un lit picots en cas de coup de barre. Pour aller loin, il faut ménager sa monture…

Une fois les 360 km effectués, le trail sera la dernière épreuve de la course. Aller, ce n’est Rien que du Bonheur comme tu dis, même si tes jambes à ce moment là te diront “STOP”, déchausse et mets tes baskets. 84 km t’attendent. Le trail est ton épreuve de prédilection, bien que tu n’aimes pas courir… un comble! Jean-Louis Yanci t’accompagnera tout au long du parcours. Un lien particulier s’était crée entre vous 2. Le destin vous réunissant sur l’euskal trail de 2015 http://www.sudouest.fr/2016/05/06/j-ai-pense-a-l-au-dela-2352629-3967.php Il sera ton binôme rien que pour le plaisir d’être avec toi.

Un 3ème “traileur” vous rejoindra vers Aïnhoa, ou plutôt une traileuse à 4 pattes pleine de vie et surtout d’énergie, qui adore faire des séances de trotting avec toi : “Athéna“. Ma jument, témoin de tout ce qui se passe dans ma vie, mon fidèle binôme habitué aux animations, à la musique, à la foule mais aussi et surtout à la montagne fera les derniers kilomètres avec vous et arrivera sur la Rhune! Le règlement t’interdit de monter dessus! Ah mais… où ai-je la tête?! Il n’y a pas de règlement, mais quand même n’abuse pas !

Après je ne sais combien d’heures à lutter contre toi-même, après 7,6 km de palmage, 360 km de vélo et 84 km de trail, tu arriveras en guerrier, en héros, pour toi-même et ceux qui te suivent.

Aventurier au grand cœur, le 18 juin tu partiras des Jumeaux et tu arriveras à la Rhune, soit au total 451,6 km… tu fais un sacré détour quand même! À vol d’oiseau, le départ et l’arrivée ne sont qu’à une dizaine de kilomètres l’un de l’autre…

Aller trêve de plaisanterie, ce n’est Rien que du Bonheur… la suite du programme ci-dessous.


Un « DOUBLE IRONMAN » revisité

Palmage – Vélo – Trail

Objectifs

  •    Réaliser l’intégralité du parcours en y prenant du plaisir tout simplement.
  •    Vous faire visiter le PAYS BASQUE au travers d’une Épreuve Extrême.
  •    Partager cette aventure.

Programme

05h00 : Départ de la course à partir de l’ORDAGNA, Bateau de pêche typique Basque, au large d’ Hendaye au niveau des “Jumeaux” en N 43°23’565 – W 1°45’086

Ezin-Geldi

Finish au sommet de la Rhune (Montagne emblématique du Pays Basque) en N 43.18’553 – W 1.38’085

Ezin-Geldi_La_Rhune


Parcours

7,6 kms de Palmage en pleine mer de nuit (Les Jumeaux, Saint Jean de Luz)

Ezin Geldi Natation 7,6 kms


360 kms de Vélo avec 6300 m D+- (Les plus beaux cols du Pays Basque)

Ezin Geldi Velo 360 kms


84 Kms de Trail avec 5400 m D+- (St jean pied de port, La Rhune)
Ezin Geldi Trail 84 kms

 
Ravitaillements du parcours

TRANSITION : PALMAGE / VELO

  • RAV 03  : KM044 USTARITZ
    “Place de l’église”
  • RAV 04  : KM060 AHETZE
    “Fronton”
  • RAV 05  : KM080 IBARDIN
    “COL”
  • RAV 06  : KM106 ZUGARRAMURDI
    “Place de l’église”

  • RAV 10  : KM190 ELIZONDO
    “Place centrale”
  • RAV 11  : KM220 EUGI
    “Place centrale”

RAV 16  : KM360 ST JEAN PIED DE PORT

“Mairie”


  • RAV 19  : KM062 AINHOA
    “Fronton”
  • RAV 20  : KM076 SARE
    “Fronton”